Qualité d’un diamant : les propriétés de la plus précieuse des pierres

Que ce soit pour sublimer votre alliance ou votre bague de fiançailles, le diamant est la pierre incontournable qui s’allie à merveille à toute monture, quel que soit le métal choisi. Or jaune, blanc ou rose, platine ou palladium, avec un diamant à votre doigt, vous êtes certaine d’éviter le fashion faux-pas. Mais savez-vous d’où proviennent les diamants, comment ils sont classifiés et quels sont les critères importants pour déterminer leur vraie valeur ? On va tout vous expliquer.

Le Diamant : Un Joyau de la Nature

Il y a plus de 3 milliards d'années, à une profondeur située entre 150 et 200 kilomètres sous l'écorce terrestre, là où les températures sont extrêmes (jusqu'à 1.500 °C) et la pression maximale (jusqu'à 75 tonnes/cm2), le carbone pur se cristallise et devient diamant. La Nature étant bien faite, pour que les diamants remontent à surface de la Terre, il faut une éruption volcanique. Le magma en fusion emporte avec lui les diamants et les transforme en roches contenant des diamants : la plus connue étant la kimberlite.


Les « 4 C » : la classification internationale pour tous les diamants blancs

« Carat », « Colour », « Clarity » et « Cut », autrement dit, en français : le carat (c’est-à-dire le poids), la couleur, la pureté et la taille, constituent les fameux « 4 C » qui, conjointement, permettent de juger de la qualité d’un diamant. Reprenons ces 4 éléments point par point pour mieux les appréhender.


Le Carat ou le poids d’un diamant

1 carat = 0,20 gramme. Le mot « carat » remonte à l’Antiquité, époque où les marchands se servaient comme unité de mesure des graines de caroubier (dont le poids était très régulier : environ 0,24g). Avec le temps, le carat est devenu l’unité de mesure pour tout ce qui est diamants, pierres fines. Le carat est donc le poids du diamant, à ne pas confondre avec le carat de l’or qui, lui, concerne la pureté du métal.


La Couleur ou le diamant en 23 nuances de blanc

Il existe une multitude de « blanc ». Pour les diamants, l’échelle va de la lettre D (pour les diamants les plus blancs) à Z (pour ceux dont la teinte est légèrement jaunie). Pour que ce soit plus simple, on les regroupe en 6 catégories principales :

· La catégorie « Colorless » ou « Blanc exceptionnel, c’est-à-dire les plus incolores (D, E, F+),

· La catégorie « Near Colorless » ou « Blanc extra », (F, G),

· La catégorie « Faint Colorless » ou « Blanc », (H),

· La catégorie « Very Light Color » ou « Blanc nuancé », (I, J),

· La catégorie « Light Color » ou « Légèrement teintée ».  (K, L),

· La catégorie « Light cape» ou « Teinté, jaune très pâle ».  (M à Z),


La Pureté ou la chasse aux inclusions

Lorsqu’un diamant se forme, des inclusions apparaissent. Moins ces inclusions sont visibles, plus le prix d’un Diamant est élevé.

Les diamants sont répertoriés en 8 classes principales pour définir leur pureté.  

· La classe FL (Flawless – Pur)
ne présente aucun défaut interne ou externe perceptible à la loupe x10. C’est le degré de pureté le plus rare et le plus cher.

· La classe IF (Internally Flawless – Pur à la loupe)
ne présente aucun défaut interne perceptible à la loupe x10. C’est un degré exceptionnellement rare.

· La classe VVS1 (Very, Very Small Inclusions 1)
présente de minuscules inclusions très difficilement perceptibles à la loupe x10. Ce sont des diamants extrêmement rares.

· La classe VVS2 (Very, Very Small Inclusions 2)
présente de minuscules inclusions à peine perceptibles à la loupe x10. Également extrêmement rares.

· La classe VS1 (Very Small Inclusions 1)
présente de très petites inclusions toujours pas bien présentes à la loupe x10 mais totalement invisibles à l’œil nu.

· La classe VS2 (Very Small Inclusions 2)
présente de très petites inclusions pas bien présentes au grossissement x10 mais totalement invisibles à l’œil nu par la table.

· La classe SI1 (Small Inclusions 1)
présente de très petites inclusions visibles à la loupe x10 mais totalement invisibles à l’œil nu.

· La classe SI2 (Small Inclusions 2)
présente de très petites inclusions visibles à la loupe x10 et très rarement visibles à l’œil nu.

La taille ou comment optimiser la réflexion de la lumière

Un diamant est taillé pour réfléchir la lumière. Donc, pour avoir une brillance maximale, la pierre doit être taillée de manière très rigoureuse. Il existe 5 catégories de taille, allant de « excellent » pour les diamants qui réfléchissent toute la lumière à « médiocre » pour les pierres qui paraissent ternes et éteints :

· E (Cut Grade Excellent – Excellent)

· VG (Cut Grade Very Good – Très bon)

· G (Cut Grade Good – Bon)

· F (Cut Grade Fair – Moyen)

· P (Cut Grade Poor – Médiocre)

Maintenant, à vous de rechercher la meilleure combinaison des 4 C pour votre bague de fiançailles ou votre alliance ! Mais pas d’inquiétude, tout le monde n’est pas gemmologue ! Alors franchement, qui reconnaîtra la qualité de votre Diamant ???

Et finalement, la plus grande qualité d’un diamant, c’est qu’il est éternel… comme votre Amour !